A Paris, les paniers pique-nique ont la cote.

Des planches à partager livrées à vélo
Zest planche, start-up parisienne créée en septembre 2020 semble avoir trouvé la recette du succès avec ses planches de charcuterie, fromage, tartinables et autres fingers salés faits maison que l’on peut déguster à tout moment de la journée. Plus d’un millier a été vendu en quelques mois avec une accé- lération depuis le printemps.

Avec les confinements successifs, les jauges imposées dans les restaurants et l’instauration du pass sanitaire, la formule a été adoptée par les Parisiens. Mais pas que. « Des entreprises qui n’avaient pas de salle assez grande pour réunir leurs salariés ou qui étaient trop nombreux pour aller au restau- rant ont passé commande pour un déjeuner de travail ou un af- terwork. Elles représentent 56 % de notre chiffre d’affai- res », explique Agathe Bocquet, une des fondatrices.

« Cette tendance qui a débarqué avec la crise sanitaire est en train de s’imposer comme le brunch il y a quelques années », prédit la jeune entrepreneuse.

Au menu : planches dînatoi- res composées de gressins, gougères brebis-noix-noisette, houmous carotte-curry-coco ou de tomates séchées, rillettes de sardine à l’escabèche, crème

de betteraves roquefort, tape- nade, feta et olives de Kalamata et tzatzikis de radis ou encore crème d’artichauts. Ces plan- ches sont livrées à vélo ou peu- vent être récupérées au 5, rue Crillon (IVe).

9,50 € par personne ou 24 € pour 2. Commande sur Zestplanche.com

Article complet : https://www.leparisien.fr/paris-75/le-crillon-la-tour-dargent-le-drugstore-publicis-a-paris-les-paniers-pique-nique-ont-la-cote-21-08-2021-A7LKCOMMPVAQ5E3SS3KNQ2WTQA.php